Trail Marathon dans la jungle, qui est avec moi ?

TRAIL MARATHON DANS LA JUNGLE, QUI EST AVEC MOI ?

Comment tout a commencé

Le marathon est un défi graduel que je pourrais facilement comparer avec le démarrage de mon blog OiB. Oser commencer, effrayant à expérimenter et étonnant à voir grandir.

My hobby or no fun without pain. Simple.
Mon hobby ou pas de plaisir sans douleur. Simple.

Pour la plupart des gens, courir un marathon est synonyme de torture physique. C’est une évidence, c’est un grand non-non. En fait, quand je parle aux gens de mon passe-temps, ils disent poliment “whao, c’est fabuleux !” et pensent secrètement “OMG, cette fille est cinglée”.
Donc, j’ai commencé sans projets réels, je suppose que j’étais dans une mentalité de bien-être lorsque j’ai tapé mes numéros de carte de crédit pour payer mon billet de participation. Processus lisse et court qui a m’a ouvert la porte pour expérimenter de nouvelles opportunités pour mieux me connaître.

Je suis devenue mon propre poussoir de limites.

Je n’étais pas dans le besoin de perdre du poids, ou de remodeler mon tonus corporel. Ce n’était pas un moyen de faire face à un stress lié au travail. Pragmatique dame que je suis, je fais ce qu’il faut dans le maintien d’une ligne nette entre le travail et les loisirs.

 

Être mentalement et physiquement prête

Étonnamment, j’ai trouvé un large éventail de programmes de formation de 4 à 18 semaines en ligne. Le but que je me suis fixé : courir, me muscler et le répéter, me reposant idéalement le mercredi. Le jeudi, les dames boivent la nuit à Kuala Lumpur, cœur de la vie nocturne, Changkat Raja Chulan,

Different apples type you can find in my fridge.
Différents types de pommes que tu peux trouver dans mon réfrigérateur.

Au début, j’ai totalement sous-estimé la valeur d’être coureuse en vivant en Malaisie, mon nouveau divertissement a suscité un ensemble d’habitudes saines dans ma vie quotidienne, j’ai dû retourner lire mes livres de nutrition et tout relire sur les protéines, glucides et … l’eau !

Lorsque tu ne coures pas, tu envisages de courir. L’entrainement au marathon est totalement addictif – tu vas finir une course, te sentir incroyable, et presque immédiatement commencer à te botter les fesses pour ne pas avoir couru plus rapidement ou plus longtemps.

Certes, ce passe-temps vient avec un tas de risques en termes de blessures, gêne pour courir, des maux lancinants et des douleurs qui surgissent et menacent de limiter ta capacité à courir correctement.

My physical pain level usually remains under 4. I keep the smile on! (Image Smadesimple)
Mon niveau de douleur physique reste généralement sous 4. Je garde le sourire ! (Image Smadesimple)

Mon marathon de sentier : 31/08/2014

Le premier marathon que j’ai rejoint a été fixé au 31 août 2014.

Le marathon des sentiers TMBT, l’événement sportif, rassemblait autour de 1000 participants, principalement des hommes locaux. Il offrait une fabuleuse découverte de sentiers, un mélange de randonnée en jungle, village de croisement et de paysage d’un ciel profond sur la montagne Kota Kinabalu, le toit de la Malaisie, culminant à 4,096m d’altitude.

CETTE ligne d’arrivée

Eh bien, ce que tu obtiens lorsque tu franchis CETTE ligne d’arrivée n’est pas sans valeur.

Finish line - Wonderwoman in the sky.
Ligne de fin – Wonderwoman dans le ciel.

Tu ne sens plus la douleur dans tes jambes et dans tes pieds, Je l’ai fait !

Je me sens heureuse, je me sens fière, et surtout je me sens invincible, comme si je portais sous ma tenue de course la cape de WonderWoman avec mon nom dessus ;).

Ce que j’ai appris ?

La vérité est que la course est souvent un effort solitaire. C’est un voyage avec moi, moi et moi jusqu’à la perfection. Parce que TU définis ton propre but de performance, TOI et seulement TOI peut finalement définir les formes et les couleurs de ton voyage vers le succès. L’endurance est l’un des blocs de construction les plus importants pour la préparation du marathon et il n’y a pas de raccourcis. Je suis une coureuse solo, je frappe habituellement le pavé avec une liste de lecture Spotify dans mes oreilles, les morceaux me maintiennent dans la course et enlèvent n’importe quel moment de bizarrerie. Spotify, comme un compagnon de course et / ou la voix d’inspiration qui murmure : va plus vite !

Tapis roulant ou piste extérieure ?

Je suis assez chanceuse pour vivre dans un appartement agréable avec un tapis roulant fonctionnel encore chaud. Par conséquent, le tapis roulant équivaut à la séance d’entraînement du matin, une course express de 30 min et hop ! Je suis prête à passer une merveilleuse journée. Mais, pour être honnête avec toi, pour vraiment épicer ma routine de course, la course en plein air est un must, comme au jardin du lac, à quelques minutes à pied de la station KL Central.

Et idéalement loin des embouteillages et nuisances lourdes.

 

SUBSCRIBE TO MY NEWSLETTER!

Get access to my totally FREE, super easy everyday healthy living tips when you sign up for email updates + get amazing DIY recipes and info straight to your inbox!

2 thoughts on “Trail Marathon dans la jungle, qui est avec moi ?”

  1. Pingback: About the Author Behind OiB. | Exploring the World | Going skin Care Organic

  2. Pingback: OiB Author | Exploring the World | Going skin Care Organic

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *