Ultra Rail dans la jungle – Galerie & Apprentissage

Volcan + Pluie + Forêt

Je suis très contente de moi-même, j’ai terminé ma première course de 50 km le mois dernier. On dirait comme une réalisation importante et je veux être capable d’en avoir du recul.

Je suis une coureuse ultra. Oh oui !

Le TMBT est un marathon auto-entretenu établi à Bornéo, en Malaisie, par le mont Kinabalu. Tu sais que j’aime la nature, et courir à travers tant de merveilles tropicales m’a fait réaliser combien j’étais chanceuse.

Terminer le marathon devient inutile, ce que j’ai pu voir, expérimenter a rendu l’ultra-trail entier inoubliable. Voici quelques photos que j’ai prise pendant la course. Si tu veux en savoir plus sur mes sentiments, connaissances et conseils, va consulter cet article ♥ Lien

La course commence à 7h45 sur une journée ensoleillée. Nous étions tous heureux, joyeux, plein d’énergie !

 

Les 10 premiers kilomètres, curieusement, étaient mentalement presque les plus difficiles – peut-être sachant la distance qu’il y avait encore à parcourir. Mais ça s’est rapidement dissipé, j’ai dû trouver ma propre foulée, une vitesse progressive, et les 10 km suivants semblaient aller incroyablement vite.

And there is was, the Mount Kota Kinabalu.
Et il y avait, le mont Kota Kinabalu.

J’ai pris cette photo en courant. Si tu regardes de près, tu auras une idée de la distance à laquelle se tient le Mont Kota Kinabalu. Garde cela à l’esprit, et fais défiler vers le bas pour voir à quel point je me suis rapprochée de la montagne.

Il a fallu + -10 heures.

Sur le chemin, le paysage était magique. Oui, magique ! Je suis sérieuse ! C’est le seul mot qui éclate dans mon esprit. À côté du temps (surtout ensoleillé avec de la pluie), de la boue, de la douleur musculaire, de la lutte mentale et compagnie, c’était le plus beau jour de ma vie !

Pour mon prochain marathon, j’ai l’intention d’acheter un appareil photo approprié (des conseils ?), mon vieux Samsung Galaxy est mort après avoir saisi la pureté du paysage. Magique.

Je sais que tu en veux plus, non ? Ci-dessous quelques photos supplémentaires 😉

Quand je suis rentrée à la maison, et après avoir parlé à mes amis à propos de mon accomplissement, les questions que j’ai reçu le plus étaient liées au traitement de la gestion de l’eau aussi bien que de la nourriture. Bien que le TMBT 2015 soit un parcours de sentiers autonomes, tous les 10 km (ou plus), un point de contrôle est établi avec le personnel. Tu peux prendre de la nourriture, de l’eau et aussi, si tu le souhaites, leur dire que tu souhaites arrêter ici et ne pas aller plus loin dans la course.

Je dois m’excuser auprès de toi. Les 10 derniers kilomètres, surtout les 5 derniers, ont été tels que toute mon énergie a été absorbée pour traverser cette ligne, donc je n’ai pas pris de photo, quelle idiote ! Cela dit, je suis arrivé à la ligne de croisement à environ 21h, dans la pleine obscurité de l’île de Bornéo.

J’ai commencé la course à 8h et je l’ai terminé à 21h, 13h plus tard.

SUBSCRIBE TO MY NEWSLETTER!

Get access to my totally FREE, super easy everyday healthy living tips when you sign up for email updates + get amazing DIY recipes and info straight to your inbox!

3 thoughts on “Ultra Rail dans la jungle – Galerie & Apprentissage”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *