OiB – À propos de l’auteure

Bonjour !

Je m’appelle Sabrina. Je suis une fille de 20 ans et quelques originaire de Paris ; j’ai fais mes études en Angleterre, et j’ai habité à Shanghai avant d’aller en Malaisie.

Globalement, j’ai vécu 5 ans en dehors de mon pays natal.

 Je mange, dors et voyage.

J’étais fraîchement diplômée quand j’ai décidé que j’étais prête pour plus d’excitation, mon premier arrêt lors de mon voyage autour du monde (oh!) était la vibrante Chine.

C’était en 2012.

Alors, qu’est-ce qui m’a amené à démarrer mon blog aujourd’hui ? Lis ci-dessous

Soyez les bienvenus sur Organicisbeautiful.fr (OiB)!

Je suis tellement contente d’avoir cet espace pour partager avec vous mes aventures autour du monde du traitement biologique et naturel du corps et de la peau.

C’est entièrement dédié au fait maison !

OiB est une plateforme que j’utilise pour exprimer mon intérêt envers les produits biologiques et pour vous montrer ce qui est à portée de vous, à utiliser et à rapidement adopter !

Dans ma quête d’un mode de vie toujours plus sain et biologique, l’un de mes buts a été d’apprendre et de découvrir les produits de beauté et d’hygiène qui sont biologiques et sans produits chimiques.

Organicisbeautiful (OiB) est un blog sur le choix que tu fais quand ça fait partie de ton mode de vie.

D’où ça a commencé.

Il y a 2 ans, je me suis promis de faire de ma santé ma première priorité. J’ai réalisé que je me fiais aux produits qui étaient plus nocifs pour moi que je ne le pensais.

Il était temps de changer.

  • J’ai commencé à courir et je suis devenue participante de trail marathon.
  • Voyager m’a rendu plus modeste, sensible et globalement plus heureuse.
  • Je me suis tournée vers les alternatives biologiques pour ma peau et mes traitements cutanés.

En mi-2014, j’ai décidé d’utiliser exclusivement des produits biologiques sur ma peau. Plus de marque, mais des produits simples et naturels pour la peau : huile de coco, aloe vera et du beurre de karité pour n’en nommer que certains ;).

Allons encore plus loin, je suis maintenant une fervente passionnée de régime fait maison 100% naturel pour le soin de la peau.

Ce que j’ai appris (jusqu’à présent) après 3 ans en Asie.

C’est actuellement de Kuala Lumpur, mon foyer actuel, que j’ai commencé ce blog.

Where is Amanda?
Où est Amanda?

J’ai emménagé à Kuala Lumpur en 2014 pour répondre à une opportunité professionnelle. Je suis une analyste. Travail calme et rigoureux, j’aime ça.

J’ai vécu un an à Shanghai et deux ans à Kuala Lumpur. Les deux villes, vous direz, sont en Asie, n’est-ce pas ? À l’heure actuelle, elles ont plus de différences que de similitudes.

  • Kuala Lumpur est un désordre coloré.

Jalan Alor

Kuala Lumpur est une mégapole tropicale : pleine d’entrain la nuit, bruyante le jour ! Je décrirai son atmosphère comme un feu d’artifice prêt à exploser à n’importe quel moment. Je vais laisser les mots du blog de Christian décrire l’environnement :

Au coucher du soleil et à l’arrivée de la soirée, elle prend lentement vie. Les chaises et les tables se propagent sur les trottoirs, jusqu’à ce que finalement, elles envahissent toute la route. Au-dessus, les lampes s’allument l’une après l’autre, jusqu’à ce que toute la piste pétille comme un cabaret.
Temps chaud, cuisine incroyable et une population multiculturelle, la capitale de la Malaisie est glorieusement classée dans le top 10 des villes les plus humides du monde. En emménageant à Kuala Lumpur en 2014, j’ai rencontré des difficultés pour supporter l’humidité de l’air, les premiers mois, ma peau devenait… grasse d’une façon pas si branchée que ça.
  • Shanghai se présente comme une ville futuriste.
Shanghai by night (Picture credit: Business Insider)
Shanghai de nuit (Crédit photo : Business Insider)

Je pense honnêtement que tout le monde devrait vivre à Shanghai à un moment de leur vie. Il n’y a pas meilleure ville pour ressentir l’énergie et l’ascension complexe de la Chine.

En Chine, j’ai vécu une vie plutôt trépidante. L’équation travail + vie sociale était déséquilibrée : j’ai trouvé dur d’atteindre un certain niveau et de richesse et de santé. Par exemple, l’effet secondaire de la pollution de l’air à Shanghai. C’était inimaginable de courir 30 minutes un dimanche après-midi dans le parc. Non, il ne fallait pas courir dehors !

Je pouvais voir/toucher/sentir une peau collante, grasse et laide, berkkk ! Quand je pense maintenant, 1 an après, j’ai réalisé combien le corps est une machine magnifique, j’ai su que je n’étais pas OK avec mon image, ça a affecté le reste, comme un château de cartes.

Le concept derrière OiB

En choisissant de vivre à l’étranger après mes diplômes, j’ai eu la chance d’apprendre beaucoup sur des méthodes locales et efficaces pour garder une peau et un corps en pleine santé. Il y a plein de recettes traditionnelles de beauté auxquelles j’ai été exposée.

D’abord sceptique, je suis maintenant, et à chaque fois, étonnée par les nombreuses façons de protéger sa peau et son corps.

Plus je voyage, plus je découvre une étendue dingue d’alternatives naturelles simples au jour-le-jour.

La poudre birmane de Thanaka, les remèdes indiens ayurvédiques à l’eau de riz japonais, j’ai commencé organicisbeautiful.fr (OiB) pour que ce soit une plateforme de partage, une forme de croisée des chemins à découvrir, et apprendre sur les cadeaux incroyables de notre monde ! Le globe est notre jardin, un petit marché agricole rempli d’ingrédients fabuleux à utiliser et à adopter.

Parce que je suis globetrotteuse par nature, ce sera mon plaisir de partager avec toi mes astuces biologiques de soin de la peau avec quelques aperçus de mes destinations de voyage exotiques.

Et, OiB est à consommer SANS modération!

Maintenant, je mange, dors, voyage et consomme biologique.

Un grand merci revient à mes sœurs et à mes amis pour avoir été si solidaires.

J’aime avoir de vos nouvelles, alors si tu es l’une de mes lectrices, n’hésite pas à m’envoyer un message derrière chaque article ou bien tweet moi à @OrganicisB , ou encore trouve-moi sur instagram @Organicisbeautiful.

 Sabrina.